MADEINMARS

 

A L’HEURE OU LAMARTINE PENSE SON RELOGEMENT,
d’autres lieux font de même.

Lieux de fabrication artistique partagés, nouveaux territoires de l’art, fabriques artistiques, lieux intermédiaires…
Les appellations sont nombreuses pour traduire nos réalités.

La pluralité et la capacité de mutation des lieux reconvertis par et pour les acteurs culturels n’y sont pas pour rien. Elles permettent aux faiseurs de lieux de servir au plus près les usages et pratiques propres à la création artistique. Elles peuvent malencontreusement perdre certains de leurs interlocuteurs, arrimés à une sémantique institutionnelle ou personnelle autre.

C’est pourquoi nous restons persuadés que des temps de paroles, d’échanges et de convivialité autour des problématiques de nos lieux sont indispensables. Ils nous permettent d’avancer, en étant moins isolés, en se confrontant à d’autres récits d’expériences. Ils nous permettront, nous l’espérons, de prendre une réelle consistance au sein des politiques culturelles publiques.

La Friche Lamartine, dans ce sens, participe à un groupe de travail régional de fabriques artistiques partagés, composé de lieux (la Friche Lamartine, la Gare à Coulisses, l’Hôtellerie de Pontempeyrat, NTH8, Ramdam…), de réseaux (le Synavi, la Fédération des Arts de Rue régionale). Ce groupe de travail, épaulé de l’agence culturelle régionale La Nacre, questionne les points communs et la pluralité des lieux de fabriques artistiques partagés en région. Apprendre à mieux se connaître pour faire corps collectivement et prendre place, ensemble, dans le panorama culturel : de beaux enjeux qui animeront le 2e Forum des Lieux Intermédiaires et Indépendants qui se tiendra les 12 et 13 mai prochain à Lyon.

La Friche Lamartine fait également partie du réseau international ARTfactories/autre(s)pARTs. Elle s’appuiera fin mars sur leur force d’analyse et leur mise en réseau, pour accueillir un atelier de réflexion ouvert à des acteurs culturels de lieux. Le thème de cet atelier fait écho à l’actualité brûlante de la Friche : « Comment préserver la maîtrise d’usage d’un lieu ? Comment être acteur de son relogement ? ».
Une actualité malheureusement commune à de nombreux lieux.

A l’heure où la Friche Lamartine s’inscrit dans une dynamique de rassemblement, de lutte et de défense de ses valeurs,
d’autres lieux font de même.