Cie Marzouk Machine

Théâtre de rue

Marzouk Machine est née en 2013 sous l’impulsion de Sarah Daugas avec l’envie de créer des spectacles généreux, où l‘humour sert de miroirs de nos vies et de nos cruautés.

Une de ses ambitions est de dénoncer et réveiller l’esprit critique de chacun par l’absurde, l’improbable et la démesure à travers une forme de théâtre populaire et accessible à tous . La première des manières de respecter cet engagement est de créer pour la rue. C’est dans l’espace public que le spectacle vivant prend tout son sens.

Son premier spectacle « Tripalium« , allégorie épique et bouffonesque du travail, est crée en 2015. La compagnie intègre la friche Lamartine en 2017 et travaille sur sa prochaine création « Apocalypse« , sortie prévue en 2019.

Bien que Tripalium soit la première création de la Cie, d’autres formes performatives portées par l’un ou plusieurs d’entre nous ont été créées pour des occasions spécifiques et ont ponctué l’historique de la Cie :
–  « Crache ou je t’étrangle », un trio grotesque sur l’exploitation de l’image de la femme par les publicités et la sexualité, crée en 2014.
– «  Street ski », performance rocambolesque décriant les vices du milieu sportif de haut niveau et des compétitions qui les accompagnent, créé en 2015.
– « Say my name, Motherfucker », Forme fantasque sur le monde de la musique, le star-système, et la solitude qui en découle, sortie en 2017.

Site internet
Facebook
contact : marzoukmachine@gmail.com