Sebastien Criner

# Photopraphy is my essential # Urban my nature # Street my Playground #

 

Sébastien CRINER est un auteur photographe autodidacte, né en 1982 dans le Rhône. En 2004, il rencontre Gilles VERNERET (Directeur artistique et Photographe – Galerie Le Bleu Du Ciel, LYON). Il rejoint la Friche Artistique Lamartine fin 2013 et Le Kinétoscope (studio de prise de vues Photo/Vidéo) en 2016.

Durant trois ans, en cours du soir, Gilles VERNERET lui fera transformer son appareil photographique en outils de création artistique. Durant cette période, il participe à deux expositions collectives de portraits ayant pour thèmes le portrait. De cette expérience et de cet apprentissage, il retiendra son essentiel : fixer ses émotions et les émotions des sujets sur ses photographies. Il en découle la série de portraits de dos « Walk This Way » (série en perpétuelle évolution). Il retiendra aussi que la photographie d’instinct et d’instant se prépare. D’ailleurs, Il griffonne souvent ses idées sur un carnet à dessin.

 

En 2004, sous l’impulsion du producteur et musicien Dawatile (Aka David KILEDJIAN), il réalise ses premières photographies de musiciens en concert et en studio. Il prend goût à cet exercice de style, et travaille avec les groupes Lyonnais Fowatile, Bongo Hop, Dowdelin, Sopa Loca, Apollo Seed, Moony Delight, BKO Quintet (Lyon et Bamako), Zackarose, The President Of Love, Sam Arcande, avec l’actrice Morgane CHAVOT, les compagnies Envol Distratto et la Luba et le comédien Max MACCARINELLI et dernièrement avec les groupes Sud-Américains LADAMA et Los Wembler’s de Iquitos. De ces rencontres, dans les couloirs de la Friche Artistique Lamartine et dans les salles de concert, va naître la série de portraits « The Dark Side Of The Moon » (captation des émotions des artistes en dehors de la scène).

Sa recherche photographique est articulée autour de la spontanéité, des émotions, du mouvement, et des contrastes. Il considère ses photographies comme une toile, et utilise le numérique, l’argentique ou l’instantané suivant son besoin créatif. Il affectionne les travaux de Vivian MAIER, Robert DOISNEAUX, Annie LEIBOVITZ, Helmut NEWTON, Steve McCURRY, Robert et Cornell CAPA, Lee JEFFRIES, Jane ATWOOD ou d’autres plasticiens comme Keith HARING et Jean-Michel BASQUIAT.

Il est sélectionné pour une exposition collective à la galerie Berlin Blue Art (Berlin, Allemagne) en Janvier 2017 où sera exposée « The Bubble Sista » de la série « Walk This Way ». Il expose, en septembre de cette même année, les neuf premières photographies de la série « The Dark Side Of The Moon #1» lors du festival « Lamartine à la plage #5 ». En juin 2018, il expose sa dernière recherche photographique sur le mouvement, la lumière et la matière, intitulée « Spicing The M@tter », à la quadriennale d’art contemporain de Lyon au Palais Bondy.

En 2018, il initie le projet Gin Fizz and Gin Tonic, alliant Peinture et Photographie donnat une (pH)einture. Il s’entoure de six artistes peintres et plasticiens Lyonnais, dont leurs travaux lui font écho. Ses premières (pH)eintures sont exposées en mars 2019 à l’Obamo Café. Le projet collectif sera exposé début avril 2019 sur la péniche le Fargo.

 

 

– Photographies Résolument Urbaines
www.sebastiencriner.com

– Le Kinétoscope (Studio de prise de vue photo et vidéo situé à la Friche Artistique Lamartine)
www.lekinetoscope.org